jeudi 7 Juin 2012

TF1 et licenciement anti-Hadopi

ActuVous vous souvenez peut-être qu'en 2009, un employé de TF1, Jérôme Bourreau-Guggenheim responsable du pôle innovation web, avait écrit à la députée UMP de sa circonscription, Françoise de Panafieu pour dénoncer les contraintes techniques et les absurdités de la loi Hadopi. Comme beaucoup, il avait anticipé le truc qui coute des millions pour envoyer quelques avertissements pour téléchargement illégal. Selon lui, «un texte aux antipodes des nécessités du moment (l'innovation, la confiance dans l'économie numérique) au socle bien fragile (l'adresse IP), fusillé par de nombreuses autorités (la CNIL, l'ARCEP, le Contrôleur Européen à la Protection des Données (CEPD), le Parlement Européen, etc...)». Il demandait à la députée de «porter [sa] voix et celle de milliers de citoyens» pour stopper l'usine à gaz en gestation. Rien d'extraordinaire pour toute personne un poil compétente en informatique.

Le cabinet de De Panafieu transfère le message au ministère de la Culture pour réclamer «un argumentaire bien "béton" pour commencer dès maintenant à répondre aux très nombreux mails [= courriels] que nous allons sûrement recevoir». C'était un bon conseil qui n'a apparemment pas été suivi!

~

Plusieurs responsables du cabinet Albanel reçoivent la lettre à leur tour. Le 19 février 2009, Christophe Tardieu, chef de cabinet adjoint de Christine Albanel, balance l'employé de TF1 et re-transfère le courriel à son patron, Jean-Michel Counillon accompagné du commentaire: «Bonjour Jean-Michel, vous avez des salariés qui, manifestement, aiment tirer contre leur camp. Cordialement». :-|

~

Alors, à priori, le camp de TF1 est celui de l'usine à gaz Hadopi, et à priori, ça doit être aussi le camp des employés puisque TF1 vire Jérôme Bourreau-Guggenheim pour "avis trop divergent avec la politique maison". :-o

Il parait évident que la vie privée ou une opinion personnelle ne doit pas servir à licencié un employé, mais TF1 considère qu'être opposé à cette grosse daubasse d'Hadopi c'est inciter au piratage des œuvres. :-/ Ou alors un courriel du ministère impressionne la chaine...

~

Bref, le journal Libération raconte l'histoire, les députés s'envoient des pierres à l'assemblée dans leurs habituels jeux puérils non-constructifs, TF1 écrit sur son blog qu'elle soutient le projet Hadopi tout pourri, ce qui explique le licenciement d'un salarié qui a des pensées «contraires aux déclarations officielles du groupe TF1, notoirement en faveur de cette loi, elles sont incompatibles avec ses responsabilités au sein d'e-TF1».

J'ai l'impression qu'on marche sur la tête, mais bon... heureusement je ne travaille pas à TF1.

~

Jérôme Bourreau-Guggenheim porte logiquement l'affaire au tribunal. Mais le procureur de Nanterre, Philippe Courroye, classe sans suite le 6 mai 2010 car il s'agit d'un litige prud'homal.

Le Conseil de Prud'hommes de Boulogne Billancourt lui a accordé finalement 27 000 euros en condamnant TF1 pour le seul chef de «licenciement sans cause réelle et sérieuse».

Source PC Inpact TF1 condamnée pour avoir viré un salarié anti-Hadopi

~

En résumé:

  • une entreprise peut lire le courrier privé d'un salarié s'il lui ai transmis par le ministère,
  • une entreprise peut renvoyer un salarié qui n'est pas d'accord avec les dirigeants,
  • un ministère peut transférer un courrier qui ne lui plait pas au patron de l'auteur,
  • TF1 a peur d'un courrier du ministère dénonçant un employé qui a réfléchit,
  • certains employés réfléchissent plus que les patrons de TF1 ou les députés de droite,
  • une entreprise peut renvoyer un salarié sans aucune raison et n'avoir à payer que 27 000€.

Bienvenu au pays des droits de l'homme... Ça se passerait en Chine tout le monde crierait halte à la dictature et vive la liberté d'expression.


café Cet article vous a aidé? 
Offrez-moi un café!
Agrégateur informatique

Une réponse à “TF1 et licenciement anti-Hadopi”

  1. 1
    Gael Pub a dit:

    Un employé qui réfléchit n'est pas compatible avec la stratégie d'une société qui vend du temps de cerveau disponible ;)

Laisser un commentaire

Azur Dev