dimanche 18 Jan 2009

La crise atteint l'informatique

ActuChute des bénéfices, ventes catastrophiques malgré Noël, licenciements... Les grands constructeurs sont à la peine.

  • Intel annonce des résultats du 4e trimestre divisés par 10 par rapport au trimestre précédent (2,3 milliards -> 230 millions)!
  • AMD a licencié 2000 personnes et s'apprête à se séparer de 1000 de plus dans les 3 mois, le salaire des dirigeants est diminué,
  • Seagate annonce également 3000 licenciements et baisses de salaires,
  • Google décide d'abandonner six services (vidéo, notes, Jaiku...),
  • NVIDIA a subit une chute de 40 à 50% de son chiffre d'affaires,
  • ...

~

Les mauvaises nouvelles fleurissent parmi les informations informatiques. :-( Les particuliers et surtout les entreprises repoussent leurs investissement par crainte de l'avenir.

Je ne dirais pas que la crise est surtout née de la peur de la crise, notamment à travers les médias, mais je le pense. :-|

Intel n'avait jamais connu une telle désillusion. C'est la première fois en 20 ans que les bénéfices d'un trimestre sont inférieurs au précédent. L'entreprise n'a même pas osé annoncé de prévisions pour 2009, arguant que le contexte est trop incertain.

~

Une seule bonne nouvelle semble-t-il dans les infos du week-end: les ventes de consoles de jeux vidéo ont augmenté de 19% au cours de l'année et c'est Nintendo qui a profité de toute cette croissance (+3,4 milliards $).

La société japonaise a augmenté sa part de marché toujours grâce au succés de la Wii et de sa console portable DS.

~

PS le 22 janvier IBM annonce des résultats supérieurs aux attentes, par contre Microsoft rejoint le marasme ambiant et supprimera 5000 postes.


café Cet article vous a aidé? 
Offrez-moi un café!
Agrégateur informatique

2 réponses à “La crise atteint l'informatique”

  1. 1
    pascalos a dit:

    bonjour,

    Je note dans l' article que Intel est surpris que
    depuis 20 ans, c 'est la premiere fois que les bénéfices du trimestre en cours sont inférieurs au précédent.

    Je trouve ça edifiant. Qui a dit que les marchés étaient intrinsequement en expansion permanente ?

    Crise ou pas crise l' activité n' est pas extensible a l' infini.

    Ca dénote bien de la religion integriste du capitalisme. Comme le chiffre n' était pas assez gros dans l' activité réelle, les ivestisseurs ont mis leur argent dans les subprimes, qui promettait des rendements en dehors de la réalité.

    On connait la suite......

  2. 2
    David (azur-dev.kizone.net) a dit:

    L'activité en général non, mais celle d'une entreprise oui, quasiment. Intel peut essayer d'atteindre 100% du marché des processeurs, et s'attaquer à d'autres marchés.

    Y'a qu'à voir Microsoft: systèmes d'exploitation, puis logiciels, bureautique, matériel, consoles de jeux, sites web...

Laisser un commentaire

Azur Dev