jeudi 29 Oct 2009

Hadopi, ou comment claquer 150 millions

ActualitéAlors qu'aujourd'hui, la fameuse loi Hadopi (version 2.1) est publiée au journal officiel, des questions demeurent toujours sans réponse.

~

L'objectif est que les premiers courriels d'avertissement soient envoyés début 2010. Pourtant il faut éclaircir certains points parmi l'ensemble des textes. Par exemple dans l'article 6 de la loi, le second alinéa censuré par le conseil constitutionnel. Celui-ci prévoyait que les maisons de disques puissent se porter partie civile en vue d'obtenir des dommages et intérêts.

Comme ces mêmes maisons de disque sont à l'origine de cette loi sans queue ni tête, nul doute qu'elles feront également pression pour rectifier ce point. :-/

~

Il faudra aussi fixer dans les décrets d'application à venir les modalités de l'enquête que subira l'internaute qui a téléchargé, ou dont l'IP a simplement été utilisé par un tiers. Hé oui, Hadopi condamne aussi la "négligence caractérisée" si on vous pirate votre modem.

Or combien d'internaute savent comment configurer leur modem ou "box"? Combien connaissent les différences entre les clés WEP, WPA et WPA2? Pour faire court les deux premières peuvent être crackées en 15 à 20 minutes par un de vos voisins. Et vous serez condamné pour négligence de sécurité.

Et combien de députés connaissent aussi ces choses-là? À priori tous, puisque qu'aucune entreprise en sécurité informatique n'a été consulté lors de la rédaction des textes de loi. :-) Ils sont forts nos députés!

~

Mais le plus important de cet entêtement dans l'incompétence est le coût de la mise en place de la Haute Autorité pour la Diffusion des Œuvres et la Protection des droits sur Internet. L'estimation est de 70 à 100 millions € suivant la source, juste pour la mise en place de la surveillance.

PC Impact révèle que 7 emplois à temps plein sont prévus par le ministère de la culture. 5,3 millions € sont demandés dans le budget 2010. À cela il faut aussi ajouter les frais de gestion des avertissements (identification, lettres recommandées...).

Il faudra aussi compter le salaire des enquêteurs et des juges qui devront décider si vous avez téléchargé illégalement ou vous êtes fait pirater votre modem. Tout cela vraisemblablement pour qu'un simple appel auprès d'un tribunal européen annule la décision (attendons les premières affaires, mais déjà en Italie et en France l'IP a été jugée insuffisante). Sans aller jusque là, si votre connexion sert pour le travail, le juge serait bien mal embouché s'il vous la coupait pendant quelques mois!

~

D'autant plus que pour continuer à télécharger avec la même connexion après avoir reçu 2 courriels d'avertissements et un courrier recommandé, il faut vraiment vouloir rencontrer un juge!

L'autre bonne nouvelle, c'est que notre Hadopi (à environ 150 millions € de nos impôts) ne surveillera que 1000 films français et 10 000 chansons françaises dont les auteurs ont demandé à faire partie du programme. :-o

Et à priori uniquement sur les réseaux P2P...

Pour moi, ça tombe bien: je préfère les films américains et la musique internationale. Puis il existe bien d'autres moyens de télécharger.

En plus de tout ça, sur la douzaine de connexions de mes voisins que je trouve en Wifi, environ 5 modems sont mal protégés. Y'a d'ailleurs un voisin que j'aime pas, je vais lui faire recevoir des avertissements. :D


café Cet article vous a aidé? 
Offrez-moi un café!
Agrégateur informatique

6 réponses à “Hadopi, ou comment claquer 150 millions”

  1. 1
    Audiofeeline (audiofeeline.ziik.fr) a dit:

    Un budget qui effectivement aurait pu servir à la création. C'est vraiment dommage...

  2. 2
    labilbe (ifacture.fr) a dit:

    Encore faudrait-il qu'ils en aient quelque chose à faire de la création.

  3. Rétrolien de Twitted by fdebailleul
  4. Rétrolien de Tweets that mention Hadopi, ou comment claquer 150 millions - Actualités - Azur Dev -- Topsy.com
  5. Rétrolien de Hadopi, jusqu'à 400 000€ par jour pour l'identification - Actualités - Azur Dev
  6. Rétrolien de Un Hadopi pour les médicaments génériques? - Actualités - Azur Dev

Laisser un commentaire

Azur Dev