dimanche 8 Juin 2008

Free ferme 10 newsgroups supplémentaires

D'abord forcé par la justice en septembre 2007 de fermer l'accès à 14 newsgroups binaires pour 30 jours, Free continue à fermer des groupes et semble préférer rentrer dans les petits papiers des hautes instances que de satisfaire ses abonnés.

Les newsgroups sont un services fournis par un FAI, au même titre que le courrier électronique ou l'hébergement de pages personnelles. Ce n'est bien sûr pas une obligation, cela fait partie des services proposés et contribue à faire pencher la balance lorsque les clients choisissent un FAI.

Mais alors que reste-t-il à Free? :-|

justice

Les 14 premiers groupes ont été fermés définitivement, et non pour 30 jours comme le tribunal l'avait demandé, suite à une plainte de l'ALPA (association de lutte contre la piraterie audiovisuelle). Free a ensuite continué:

  • 2 autres groupes en novembre 2007,
  • plus de 20 en avril 2008,
  • et donc 10 encore depuis le 6 juin 2008.

La raison de ces fermetures suivantes est inconnue. Pousser les abonnés vers les services payant de vidéo à la demande? Les pousser vers un autre FAI?

Certes, les fichiers qu'on peut trouver sur ces groupes sont des films, jeux, MP3 et logiciels, donc généralement téléchargés illégalement. C'est le cas aussi pour le P2P, qui concerne pourtant bien plus d'utilisateurs! :-o


Si l'abonnement à Free était intéressant à cause de ça (pour les initiés), cela représentait l'économie d'un serveur payant, soit environ 10 à 15€ /mois, que reste-t-il comme argument de ce poids aujourd'hui à Free?

  • Le téléphone illimité? Tout le monde le fait.
  • La télévision? Les autres le font aussi.
  • Le boitier HD? Un bon point, mais est-ce suffisant?
  • La chaine TV perso, une sorte de Dailymotion à la télé? Oui, mais il y a justement de tel service sur le Net, donc accessible avec un FAI concurrent. De plus, la chaine la plus regardée (celle pour adultes) n'est ouverte que la nuit.
  • L'envoi/réception de fax en PDF? Là d'accord, c'est un très bon service... Mais qui ne vaut pas 15€/mois comme les news.
  • Le support technique? Haha, non c'était de l'humour! :D

Si Free veut lutter contre le piratage, ce serait plus efficace d'interdire le peer-to-peer. Mais c'est impensable, car les autres l'autorisent.

Avec la fermeture de tous ces newsgroups, c'est un service de Free qui disparait. Donc autant choisir le FAI le moins cher et payer éventuellement un abonnement à un serveur de news payant, puisque Free n'a rien de plus que les autres à offrir.

D'ailleurs justement, puisqu'il existe des serveurs payants, l'opération consiste simplement à défavoriser les plus pauvres. Les plus aisés pourront payer 15€/mois pour retrouver le même service (en mieux).

Encore une fois, merci Free! :evil:

PS: J'attends le remplacement de ma Freebox en panne depuis 2 mois. Au secours!


café Cet article vous a aidé? 
Offrez-moi un café!
Agrégateur informatique

2 réponses à “Free ferme 10 newsgroups supplémentaires”

  1. 1
    Ahah a dit:

    Les gens sont prêt à payer pour télécharger...
    Le but du téléchargement c'était de pas payer... C'est n'importe quoi.
    Les boites de news se font du fric sur de l'illégal c'est pire que de télécharger gratos...

  2. 2
    David (azur-dev.kizone.net) a dit:

    Tu n'as pas tord, mais je ne voulais pas parler de la moralité de tout ça.

    Du moment que ce service existe en payant à l'étranger, et qu'il est très peu utilisé par rapport aux P2P, cette décision est juste un moyen d'embêter une frange des abonnés Free. Sans réellement s'attaquer au "problème" du piratage.

    Je met problème entre guillemets parce que pour moi le problème est plutôt le prix exorbitant des CD, logiciels, films... et les montagnes de fric qu'encaissent les éditeurs. :-|

Laisser un commentaire

Azur Dev