mercredi 18 Juin 2008

Arrestations de blogueurs en Chine

chine

La Chine n'a jamais vraiment été un modèle de liberté d'expression. On aurait pu penser qu'avec les Jeux Olympique de Pékin, le gouvernement chinois aurait fait un effort, mais bien au contraire.

Les arrestations de blogueurs luttant pour les droits de l'homme atteignent des records. Au moins 64 personnes (connues, sans doute beaucoup d'arrestations sont passées sous silence) ont été mise en prison depuis 2003. La durée moyenne de la peine est de 15 mois! :-o

Source PCInpact: Triste record d'arrestations de blogueurs en Chine

On est pas si mal en France... ;-)


café Cet article vous a aidé? 
Offrez-moi un café!
Agrégateur informatique

7 réponses à “Arrestations de blogueurs en Chine”

  1. 1
    Matt L. (mx-dev.net) a dit:

    Salut,

    je t'invite à lire notre article sur la censure dans le monde. Quels pays limitent le plus la liberté d'expression, pour quels motifs les blogueurs ont-ils été arrêtés, combien sont-ils en prison pour avoir parlé ?
    Nous faisons le point sur la situation.

    L'article est visible à cette adresse : http://www.mx-dev.net/actu/article-56.html

    ++
    Matt

  2. 2
    David (azur-dev.kizone.net) a dit:

    Merci pour le complément d'info. :-)

  3. 3
    jisee (jisee.free.fr) a dit:

    Un des gros soucis provient du fait que ces bloggeurs sont balancés par google et yahoo pour que ces derniers puissent mieux s'implanter dans ces marchés fermés. Je me souviens que reporteurs sans frontières avait signalé ce scandal.

  4. 4
    Matt L. (mx-dev.net) a dit:

    Hello,

    Yahoo en effet balance les blogueurs comme tu dis, et pas que eux !

    En revanche, chez Google, ils s'en foutent carrément d'après ce que j'ai pu lire.

    ++
    Matt

  5. 5
    jisee (jisee.free.fr) a dit:

    oui désolé. Google n'a pas fait la balance mais participe d'une certaine façon à la censure :
    "Google semble avoir toutefois changé de stratégie. En juin 2004, l’entreprise a en effet pris une participation financière importante dans Baidu, l’un des plus importants moteurs de recherche chinois. Or Baidu filtre scrupuleusement les contenus "subversifs". Lorsque Google a été bloqué, en 2002, les internautes chinois étaient d’ailleurs redirigés... vers baidu.com. Une recherche sur "Huang Qi" - un internaute emprisonné pour avoir diffusé sur Internet des informations critiques envers les autorités - donne pour toute réponse : "This document contains no data" (aucune donnée disponible), alors que des centaines d’articles en chinois ont été publiés sur ce dissident. Autre exemple, une recherche sur "indépendance Taïwan" affiche uniquement des informations critiques envers le gouvernement de l’île. Les mêmes mots-clefs saisis dans la version chinoise de Google (http://www.google.com/intl/zh-CN) - moteur qui n’applique pas d’auto-censure - conduisent une liste de sites pro-taïwanais."
    source : http://www.rsf.org/article.php3?id_article=11032

  6. 6
    Matt L. (mx-dev.net) a dit:

    Moi qui consulte RSF, je n'avais pas vu cet article...

    A ce sujet : je viens de poster un nouvel article sur mx-dev.net : Chine : la censure touche à nouveau SourceForge.
    http://www.mx-dev.net/actu/article-59.html

    Déprimant...

    ++
    Matt

  7. 7
    David (studioznak.net/site) a dit:

    La Chine copie tout ! ... Sauf les droits de l'homme.

Laisser un commentaire

Azur Dev